Pub
Pub
Pub
Pub
S'abonner à la newsletter
Pub
Pub
Pub
Pub

vendredi 19 avril

Raon-l’Etape – Le pôle d’échange multimodal est inauguré

1 commentaire

1

Écouter cet article

Aménagé devant la gare SNCF, où transitent 90 000 voyageurs chaque année, le pôle d’échange multimodal de Raon-l’Etape a été inauguré ce mercredi en toute fin de matinée. Soit pratiquement un an après celui de Saint-Dié-des-Vosges, qui pour rappel avait été inauguré le 2 mars 2023 en présence du ministre des Transports d’alors, Clément Beaune.

Situé sur la ligne Saint-Dié-des-Vosges-Nancy, le pôle d’échange multimodal raonnais vise à faciliter les déplacements, en rassemblant et connectant différents modes de transport en un seul et même endroit : trains, bus, vélos et voitures, notamment électriques. Concrètement, le pôle se compose de 45 places de stationnement pour les voitures, dont 2 places pour Personnes à Mobilité Réduite – PMR – et 2 places avec des bornes de recharge pour les voitures électriques ; de 3 quais de bus aux normes PMR ; d’un abri couvert et sécurisé pouvant accueillir jusqu’à 20 vélos.

« C’est un projet qui remonte à plusieurs années, et qui aujourd’hui est une vraie réalité. C’est un véritable pôle d’échanges, un lieu de convergence entre différents modes de transport qui répond aux besoins de la population en matière de mobilité. Maintenant, nous allons réfléchir à l’embellissement du square Marcel-Husson » a déclaré le maire de Raon-l’Etape Benoît Pierrat au moment de l’inauguration. C’est David Valence, actuel député de la deuxième circonscription des Vosges et présent ce matin, qui avait initié ce projet de pôle d’échange multimodal lorsqu’il était président de la Communauté d’Agglomération de Saint-Dié-des-Vosges.

Son successeur Claude George a quant à lui souligné l’importance des déplacements et de la mobilité « pour la croissance et l’attractivité de notre Agglomération. C’est pour cela que nous avons lancé une étude sur les mobilités en Déodatie, en y associant les élus et les forces vives du territoire. Le rôle de la Communauté d’Agglomération est d’encourager les projets qui facilitent la mobilité, comme c’est le cas du pôle d’échange multimodal de Raon-l’Etape, qui permet de se connecter aux derniers modes de transport. Cela permet également à chacun de se déplacer en limitant l’usage de la voiture, même si elle reste un vecteur de déplacement essentiel sur notre territoire. »

Portés par la Communauté d’Agglomération, les travaux d’aménagements du pôle multimodal raonnais ont débuté en mai 2023, après un lancement de marché en 2022. Le montant total du chantier se chiffre à un peu plus de 700 000€, avec des subventions à hauteur de 533 000€. Avec respectivement 210 000€ de la part de l’Etat, 207 000€ de la Région Grand Est et 116 000€ du Conseil Départemental des Vosges. Un autre projet de pôle d’échange multimodal est à l’étude en Déodatie, à Saint-Léonard sur la ligne Saint-Dié-des-Vosges-Epinal.

J.J.

Communauté d'Agglomération de Saint-Dié-des-Vosges

Pôle d'échange multimodal de Raon-l'Etape

Raon-l’Etape

Aménagé devant la gare SNCF, où transitent 90 000 voyageurs chaque année, le pôle d’échange multimodal de Raon-l’Etape a été inauguré ce mercredi en toute fin de matinée. Soit pratiquement un an après celui de Saint-Dié-des-Vosges, qui pour rappel avait été inauguré le 2 mars 2023 en présence du ministre des Transports d’alors, Clément Beaune.

Situé sur la ligne Saint-Dié-des-Vosges-Nancy, le pôle d’échange multimodal raonnais vise à faciliter les déplacements, en rassemblant et connectant différents modes de transport en un seul et même endroit : trains, bus, vélos et voitures, notamment électriques. Concrètement, le pôle se compose de 45 places de stationnement pour les voitures, dont 2 places pour Personnes à Mobilité Réduite – PMR – et 2 places avec des bornes de recharge pour les voitures électriques ; de 3 quais de bus aux normes PMR ; d’un abri couvert et sécurisé pouvant accueillir jusqu’à 20 vélos.

« C’est un projet qui remonte à plusieurs années, et qui aujourd’hui est une vraie réalité. C’est un véritable pôle d’échanges, un lieu de convergence entre différents modes de transport qui répond aux besoins de la population en matière de mobilité. Maintenant, nous allons réfléchir à l’embellissement du square Marcel-Husson » a déclaré le maire de Raon-l’Etape Benoît Pierrat au moment de l’inauguration. C’est David Valence, actuel député de la deuxième circonscription des Vosges et présent ce matin, qui avait initié ce projet de pôle d’échange multimodal lorsqu’il était président de la Communauté d’Agglomération de Saint-Dié-des-Vosges.

Son successeur Claude George a quant à lui souligné l’importance des déplacements et de la mobilité « pour la croissance et l’attractivité de notre Agglomération. C’est pour cela que nous avons lancé une étude sur les mobilités en Déodatie, en y associant les élus et les forces vives du territoire. Le rôle de la Communauté d’Agglomération est d’encourager les projets qui facilitent la mobilité, comme c’est le cas du pôle d’échange multimodal de Raon-l’Etape, qui permet de se connecter aux derniers modes de transport. Cela permet également à chacun de se déplacer en limitant l’usage de la voiture, même si elle reste un vecteur de déplacement essentiel sur notre territoire. »

Portés par la Communauté d’Agglomération, les travaux d’aménagements du pôle multimodal raonnais ont débuté en mai 2023, après un lancement de marché en 2022. Le montant total du chantier se chiffre à un peu plus de 700 000€, avec des subventions à hauteur de 533 000€. Avec respectivement 210 000€ de la part de l’Etat, 207 000€ de la Région Grand Est et 116 000€ du Conseil Départemental des Vosges. Un autre projet de pôle d’échange multimodal est à l’étude en Déodatie, à Saint-Léonard sur la ligne Saint-Dié-des-Vosges-Epinal.

J.J.

1 commentaire

  • Avatar du commentaire numéro 206

    Libera Te Tutemet Ex Inferis

    Des dépenses pharaoniques pour une ville qui ne cesse de perdre des habitants, au lieu de rendre les villes et villages plus attractifs, ces bienpensants de la communauté d’agglomération enchainent les projets hors de prix et fiscalement irresponsable. 750000 euros pour créer des places de parking sur un lieu qui en possédait déjà des dizaines…. On n’a pas besoin d’argent pour faire un crédit disait une vieille dame réputée pour ces dettes, de plus en plus de dettes, de moins en moins d’habitants pour les rembourser…les bienpensants, eux, se frotte la panse et continuent d’inaugurer ces luxes superfétatoires.
    Des millions dépensés pour recycler des déchets, nouvelles poubelles, nécessaires selon les bienpensants « car les nouveaux camions ne sont pas compatibles », une fois le premier Janvier, aucun problème pour ceux qui continuèrent d’utiliser les vieilles poubelles, elles furent vidées sans le moindre souci, là encore, comme pour le projet de la gare, on dépense une fortune pour faire la même chose…. « C’est le gouvernement » disent-ils…le gouvernement aurait selon eux ordonné de dépenser des millions que les Vosgiens ne possèdent pas, pour recycler d’avantage…
    L’eau ! les bienpensants, choisissent les entreprises en charge de notre eau, avec bien entendu l’intérêt des Vosgiennes et Vosgiens a cœur, et uniquement cela….depuis la création de cette hérésie de communauté d’agglomération, le prix de l’eau a doublé, ce n’est pourtant pas l’eau qui manque dans les Vosges, ils ne peuvent pas blâmer non plus l’agriculture intensive comme en Bretagne par example.
    L’inaptitude de nos dirigeants est la seule et unique raison de l’explosion des charges et du cout de la vie. Certain ont vu leurs impôts locaux quadrupler et ce n’est qu’un début, il faudra bien un jour rembourser les emprunts pharaoniques…. Tout le monde n’est cependant pas perdant, certain ont trouvés le moyen de ce faire payer deux voire trois fois, élus municipaux, Président { 3 889,40 euros}, 15 Vice-Présidents{ 1454 euros }, 11 conseillers délégués, 113 conseillers communautaires. Comme disait George Marchais, ce sont des cumulards qui ne ce soucient aucunement d’une eau a plus de 4 euros le mètre cube.
    Il est grand temps de ce réveiller, aux prochaines élections, sortons les sortants, un message fort de nature a dissuader ceux qui se croient au-dessus du peuple, la démocratie est le gouvernement du peuple par le peuple et pour le peuple, pas une caste de privilégiés qui s’érigent le droit d’imposer leur volontés contre l’opinion du peuple.

Laisser un commentaire